Performance thermique : Nos bâtiments sont déjà conformes aux futures normes

Performance thermique – Interview R. Brot

À la lumière des critères définis par le nouveau label E+C- qui préfigure la future Réglementation Environnementale, Roland BROT (Responsable du Bureau d’Études COUGNAUD) passe en revue les principales spécificités et avancées techniques qui permettent aux réalisations Cougnaud Construction d’afficher un temps d’avance.

Roland BROT, responsable du Bureau d’Études COUGNAUD
 

Tout d’abord, peut-on dire que votre procédé constructif est « responsable » par nature ?

Notre organisation, avec une vision globale et transverse de chaque projet, de la conception jusqu’à la livraison, est fondée sur un travail collaboratif et des compétences pluridisciplinaires. Tous nos métiers sont ainsi coordonnés pour travailler simultanément ou en parallèle (ingénieurs/techniciens Bureau d’Études, professionnels du second oeuvre du bâtiment) dans un environnement sécurisé et contrôlé. Dans cette logique industrielle, les synergies s’opèrent tout au long du processus de fabrication, de manière fluide et rationnelle, avec un contrôle qualité continu. Les matériaux mis en oeuvre sont approvisionnés à l’affaire, les composants débités à dimension : les consommations sont ainsi maîtrisées et les déchets d’activités minimisés. De surcroît, notre procédé constructif avec une préfabrication poussée jusqu’à 90 % en usine, réduit significativement notre intervention sur site et ce faisant les nuisances chantier. Nous optimisons l’efficience de notre procédé constructif comme la qualité de nos constructions. En ce sens, notre procédé constructif est responsable par nature.

Comment cela se traduit-il en termes de performance ?

Je pense par exemple à nos bons résultats en matière d’étanchéité à l’air. Nos constructions affichent en effet des valeurs de perméabilité à l’air (0,8 m3 / h.m² pour le tertiaire et 0,4 m3 / h.m² pour le logement) nettement inférieures aux seuils fixés par la RT 2012, anticipant d’ores et déjà les exigences de la future réglementation RE 2020.

Quels sont les autres avantages communs à tous vos bâtiments en matière de construction responsable ?

L’avantage de notre principe constructif est de pouvoir bâtir une enveloppe maîtrisée (de A à Z par l’ensemble des métiers).Grâce à sa flexibilité, nous pouvons en effet utiliser l’intégralité de l’épaisseur de l’enveloppe pour l’isoler avec une grande variété de matériaux. Par ailleurs,nos bâtiments s’accordent avec tous les types d’énergie et d’équipements souhaités, ce qui rend possible les meilleures combinaisons en fonction des spécificités du projet (région, orientation, recours aux EnR(1)…). Ainsi, nos bâtiments peuvent être optimisés en fonction de la performance souhaitée.

Et quels sont les bénéfices supplémentaires apportés par un Mur à Ossature Bois (MOB) ?

Le mur à ossature bois est l’exemple même de nos dernières innovations « responsables ». Cette solution technique offre d’excellentes performances thermiques (voir le schéma ci-contre), un très bon confort et contribue grâce à la faible empreinte carbone du bois à diminuer celle de nos constructions.

Quels sont les autres aspects vous permettant d’afficher une faible empreinte carbone ?

Notre phase de chantier, qui se limite à quelques semaines, occasionne peu de pollution sur site (nuisances sonores, poussière, déchets) et consomme très peu d’eau. Par ailleurs, la structure en acier -recyclé et 100% recyclable- de nos bâtiments est un atout que nous allons pouvoir valoriser à travers l’Analyse du Cycle de Vie (ACV) qui est désormais prise en compte par le label E+C-.

Au-delà de l’optimisation technique, vos équipes de R&D travaillent sur l’amélioration de l’expérience utilisateur au sein de vos bâtiments. Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

Nous souhaitons effectivement proposer des espaces de vie durables qui offrent une meilleure qualité de vie en général. Il est donc primordial de réfléchir en termes d’usages, d’expérience utilisateur, de confort au quotidien… pour anticiper les besoins liés aux nouveaux modes de vie et y répondre avec pertinence. Notamment par le biais de bâtiments plus intelligents et connectés qui permettent à nos réalisations d’être plus performantes (réduction des consommations et maintenance des équipements), ou encore par le BIM (Building Information Modeling), qui sera encouragé dès 2018 pour les marchés publics, et qui permet de piloter finement toutes les étapes de construction d’un bâtiment au travers de la maquette numérique, de la conception jusqu’à la phase d’exploitation.

(1) EnR : énergies renouvelables

Le mix acier, bois, béton, le meilleur de chaque matériau au bon endroit 1- Mur Ossature Bois Cougnaud 2- Structure tridimensionnelle autoportante 3- Plancher béton intégré
Article précédent

Réglementation Environnementale

Article suivant

_SPÉCIAL GRANDS PROJETS